Étienne sort de l’E2C 38 fin Mars

Étienne nous parle de son expérience E2C 38:

“Je suis rentré à l’E2C le 14 mai 2018, je suis sorti le 29 mars 2019, j’ai donc passé 10 mois à l’E2C.

J’ai appris à être plus sociable, à m’exprimer devant des personnes, à avoir plus confiance en moi et surtout trouver mon projet professionnel en tant que boucher. J’ai bien aimé le projet montagne, l’aviron et toutes les sorties que nous avons fait, les cours étaient intéressants. J’aurais aimé avoir les formateurs de l’E2C en prof au collège et au lycée pour me donner l’envie d’étudier. Je ne regrette pas d’avoir intégré l’E2C.”

photo Samelie

Samelie, stagiaire de l’E2C Vienne en fin de parcours

  • pourquoi êtes-vous venu à l’E2C ?

« Je suis venu à l’E2C parce que j’avais besoin d’une

remise à niveau et de trouver une formation pour mon

projet professionnel. La mission locale m’a proposé

l’E2C.

  • Que vous a apporté l’E2C?

Avec l’E2C, je sais maintenant ce que je veux faire !

l’E2C m’a permis d’enrichir mes connaissances en

mathématiques, français, informatique et d’en savoir

plus sur le monde de l’emploi.

  • un conseil à donner à un futur stagiaire ?

Je lui conseille de bien s’intégrer, de bien travailler et de faire confiance aux formateurs parce qu’ils sont là pour vous.

  • un fait marquant pendant votre formation?

J’ai participé au projet montagne dans le Vercors et j’ai appris beaucoup de choses. C’est la première fois que je marchai dans la neige. Je viens du Congo.

L’E2C m’a permis de visiter le camp des Milles et cela m’a marqué.

Samira-E2C-Estuaire-de-la-Loire-200×200

SAMIRA, EMPLOYÉE EN GRANDE DISTRIBUTION ET ANCIENNE STAGIAIRE DE L’E2C ESTUAIRE DE LA LOIRE

Samira a intégré l’E2C Estuaire de la Loire (E2Cel) en janvier 2018. Après un parcours de 5 mois et plusieurs stages en tant qu’hôtesse de caisse, elle signe un CDD de 5 mois avec une enseigne de la grande distribution.

 

 Pourquoi êtes-vous venue à l’École de la deuxième chance de l’Estuaire de la Loire (E2Cel) ?

Je suis venue pour trouver un travail pour élever mes enfants et prendre confiance en moi. Avant je ne faisais rien, je restais à la maison, je m’occupais de mes enfants.

 

Que retenez-vous de votre parcours à l’E2C?

Ce sont les stages qui m’ont permis de signer un CDD. Ici, J’ai pris confiance en moi, je suis plus à l’aise avec l’écriture, j’arrive à prendre la parole plus facilement. Mais ce qui m’a le plus marqué, c’est la signature du CDD.

 

Quelle est votre situation aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je vais signer mon 2ème CDD chez Carrefour avec une perspective de CDI. Je me sens bien, il y a une super ambiance. Et puis, c’est polyvalent, je fais aussi de la mise en rayon. Je suis à ma place !

 

Votre conseil pour un stagiaire qui vient d’entrer à l’E2Cel ?

Il faut prendre au sérieux tous les ateliers proposés, s’investir car les stages, ça ouvre les portes de l’emploi. 

Anthony-ancien-stagiaire-de-lE2C-Côte-dOpale-200×200

ANTHONY, ANCIEN STAGIAIRE DE L’E2C CÔTE D’OPALE PARTI TENTER SA CHANCE AU CANADA

Découvrez le portrait d’Anthony, ancien stagiaire de l’ E2C Côte d’Opale, parti tenter un temps sa chance au Canada.

Un mot de présentation :

Je m’appelle Anthony, j’ai 21 ans. Après mon parcours en tant que stagiaire à l’E2C, j’ai commencé un DAEU à l’ULCO. Puis j’ai décidé de tenter ma chance au Canada pour concrétiser mon projet qui est de travailler dans le domaine informatique.

 

Vos attentes à votre arrivée à l’E2C ?

J’étais déjà attiré par le Canada et l’informatique mais tout cela me paraissait inaccessible.

 

Vos stages ?

J’ai fait un stage avec l’informaticien de l’ULCO, ça m’a conforté dans mon projet.

 

Votre meilleur souvenir de l’E2C ?

C’est évidemment la journée au Grand Rex, à Paris suite à la participation au concours « Je filme le métier qui me plaît ». Nous avons gagné le premier prix et se retrouver sur scène face à des centaines de personnes, c’est très impressionnant!

 

Vos projets ?

Je vais commencer des études dans l’informatique et travailler en même temps pour les financer ainsi que le logement et les dépenses du quotidien.

Magali-200×200

MAGALI, STAGIAIRE À L’E2C LORRAINE, SITE DE VERDUN

À quoi servent les stages en entreprise ?

Les stages en entreprise permettent de découvrir des métiers et aident à s’orienter vers le domaine qui nous intéresse. C’est aussi l’opportunité de se faire connaître auprès des entreprises, d’acquérir de l’expérience, voire même un emploi. Les stages permettent de pratiquer et de se confronter à la vie active.
L’entreprise peut impressionner et intimider. Pour moi, partir en stage était une situation de stress car je ne connaissais pas les lieux, le personnel et les tâches à effectuer. Je me suis rendue compte qu’une fois la première journée passée dans l’entreprise, mon stress partait car je me sentais plus en confiance.

Que vous ont apporté les stages que vous avez effectués à l’E2C ?

À mon entrée à l’E2C Lorraine, je ne savais pas ce que je voulais faire. Grâce à mes stages, je pense avoir trouvé mon projet professionnel. Je souhaite occuper un poste d’employée de libre service.
Mes stages se sont bien passés. Et je trouve cela très enrichissant de faire des stages dans plusieurs entreprises car les personnes travaillent différemment. En vente par exemple, la clientèle n’est pas la même. J’ai du m’adapter, changer de méthode de travail et combattre ma timidité. Les différentes tâches effectuées m’ont apporté de la polyvalence et un bon relationnel client.
Jai appris à badger les articles, mettre les anti-vols, faire du facing et la mise en rayon des produits. J’ai également appris à bien me comporter avec les clients.
Grâce à mes stages, j’ai réalisé que la polyvalence liée au poste et le contact de la clientèle me plaisaient beaucoup.